top of page
Aide à la cuisine

Help a victim

It is possible to be an auditory and/or visual witness to an episode of domestic violence. In this case, it is important not to put yourself in danger.

The witness can help the victim in a safe manner by contacting the police to inform them of the scene seen or the noises heard. They will treat the call confidentially and carry out a verification. The attacker and the victim will not be informed of the identity of the witness.

 

The police will inform the victim of their rights and the resources available that could help them.

 

During a disclosure, it is not uncommon for the victim to be confronted with unhelpful behavior from those around them, which leads to re-victimization. To avoid this, it is important to adopt an attitude that aims to HELP the victim.

What to do when you are a witness?

 

What should we do when a victim tells us their story?

Il est possible d'accompagner la victime dans sa démarche. Pour cela, n'hésitez pas à la référer vers des professionnels tels que les maisons d'hébergement.

Il est possible d'informer la victime de ses droits. Par exemple, une victime peut obtenir de l'aide de la part d'une maison d'hébergement sans avoir déposé plainte. Une victime peut également obtenir de l'aide alors qu'elle n'a pas de statut.

Les victimes ont souvent besoin d'échanger sur ce qui leur arrive. Il est important de mettre des mots sur la situation, en rappelant toujours que la violence est inacceptable et que rien ne peut justifier cela.

Il est nécessaire d'écouter la victime sans la juger. 

Pour cela, il est important de ne pas juger le comportement réel ou supposé de la victime et de s'en tenir aux faits.

La victime est la seule à connaitre l'ensemble de son histoire. Il est donc indispensable de respecter sa volonté et ses besoins. Il n'est pas utile de forcer la victime à prendre des mesures qu'elle ne désire pas.

bottom of page